logo transparent cap formation conseil

Formations CSE Obligatoire

Formation CSE obligatoire

À l’ère actuelle, où la complexité des défis liés à la sécurité au travail ne cesse de croître, investir dans les formations CSE Obligatoire devient plus qu’une simple nécessité : c’est un impératif stratégique.

Nos formations CSE Obligatoire personnalisées à votre entreprise vous offrent des compétences pour anticiper, prévenir et résoudre les problèmes liés à la santé, à la sécurité et aux conditions de travail.

Formations CSE Obligatoire

Formation valence

FORMATION CSE Economique

Formation valence

FORMATION CSE CSSCT

Formation CSE obligatoire Harcelement

FORMATION CSE Harcèlement

Formation valence

Recyclage CSE CSSCT

Engagés pour l'Excellence.

Nos formateurs expérimentés, cumulant plusieurs années d’expérience, font de nos formations une référence pour les entreprises soucieuses de leur sécurité.

Nous personnalisons nos formations CSE Obligatoire pour répondre spécifiquement aux besoins de votre entreprise, assurant ainsi une approche pratique et adaptée.

Je m’informe gratuitement et sans engagement

Une question ?

Pour toutes demandes

contact@capformation.org ou 04 58 17 45 00

CAP Formation Conseil

85 Rue Conrad kilian, 07500 Guilherand-Granges

ils ont participés a nos formations cse obligatoire

Des échanges très enrichissants avec la formatrice, qui m'ont permis d'acquérir de nombreuses connaissances liées au CSE. Une expérience instructive et valorisante.
Karine M.
Ma formation à CAP Formation Conseil a été une expérience exceptionnelle. Installations de qualité et attention bienveillante du formateur. Une expérience enrichissante et pratique
Pierre B.

Vous avez des questions ? Consultez notre FAQ pour des réponses rapides aux interrogations les plus courantes sur nos formations CSE

généralités

Le CSE autrement Comité Social et Économique, est une instance représentative du personnel mise en place au sein des entreprises en France. En effet, son rôle principal est de prendre en charge les questions relatives aux conditions de travail, à la santé, à la sécurité ainsi qu’au bien-être des salariés. Il remplace ainsi les anciennes instances que sont le Comité d’Entreprise (CE), les Délégués du Personnel (DP), et le Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT).

Un membre du comité Social et Economique CSE a pour responsabilité de représenter les salariés auprès de l’employeur en exprimant leurs préoccupations mais aussi en négociant des accords collectifs, en participant aux consultations sur les décisions importantes et en veillant à la défense de leurs intérêts.

Les membres du CSE bénéficient d’une formation économique, sociale, et juridique afin de mieux exercer leurs missions. Cette formation est obligatoire et doit être dispensée dans les délais prévus par la loi. Elle est renouvelée à chaque renouvellement du CSE.

La formation CSE

La formation initiale du CSE couvre généralement des thèmes tels que les missions et le fonctionnement du CSE, la compréhension des enjeux économiques de l’entreprise, les règles de consultation, les droits des salariés, et les outils de dialogue social.

La formation en santé, sécurité et conditions de travail du CSE vise à sensibiliser ses membres aux enjeux liés à la prévention des risques professionnels, aux procédures d’alerte en cas de danger grave et imminent, ainsi qu’à la mise en place d’actions concrètes pour améliorer les conditions de travail.

Les membres du CSE peuvent suivre des formations de différents niveaux, allant de la formation initiale obligatoire à des formations spécialisées sur des thèmes spécifiques tels que le harcèlement, la négociation collective, la gestion des conflits mais aussi la santé et sécurité au travail.

En cas de restructuration ou de licenciements économiques, les membres du CSE peuvent ainsi bénéficier de formations spécifiques. Les formations portent d’une part sur les procédures légales mais aussi les obligations de l’employeur, les dispositifs d’accompagnement des salariés. De même, la manière de négocier des mesures d’atténuation des impacts sociaux sont abordés.

Obligations du CSE

Les membres du CSE ont le droit de bénéficier de formations continues pour améliorer leurs compétences ainsi que  accomplir efficacement leurs missions. Ils ont également le devoir de participer activement à ces formations pour mieux représenter les salariés.

Conseils

Il contribuer à l’amélioration des conditions de travail en participant activement aux négociations avec l’employeur, en alertant sur les dangers potentiels mais aussi en proposant des actions de prévention. Toute fois il doit veiller  à l’application des dispositions légales en matière de santé et sécurité au travail.

Le CSE dispose d’outils tels que les enquêtes, les visites régulières sur le terrain, les remontées d’informations des salariés, les analyses des accidents du travail pour surveiller mais aussi améliorer les conditions de travail.

Les étapes du fonctionnement quotidien du CSE incluent la préparation des réunions, l’ordre du jour, les consultations régulières avec les salariés, la prise de décisions par vote, et la communication des résultats aux salariés.

La gestion des crises pour un cse

Le Comité Social et économique peut favoriser la diversité et l’inclusion en veillant à une représentation équitable de tous les salariés. Il doit en effet promouvoir  des politiques inclusives en s’assurant que les décisions prises tiennent compte de la diversité au sein de l’entreprise.

Il a la responsabilité d’alerter immédiatement l’employeur en cas de danger grave et imminent, et de proposer également des mesures de prévention. En l’absence de réponse satisfaisante, le CSE peut déclencher une alerte auprès des autorités compétentes.

Les étapes clés incluent la concertation avec le CSE sur le projet d’accord, la négociation des termes, la rédaction du projet ainsi que la consultation formelle du CSE, et la signature de l’accord après validation.

Le CSE peut renforcer son impact en collaborant avec d’autres instances représentatives du personnel par le partage d’informations, la coordination des actions, la définition d’objectifs communs, et en travaillant de manière concertée pour représenter au mieux les salariés.

Ne partez pas si vite !

Abonnez-vous à notre newsletter pour rester informé(e) de nos articles et recevoir des conseils avisés dans le choix de vos formations.